L’objectif de l’innovation participative est de résoudre des irritants. En trouvant des solutions, l’entreprise devient meilleure : plus agile, plus productive, plus intelligente. Et donc, plus performante. Les 3 étapes de l’innovation participative sont l’idéation, la sélection et l’implémentation.

 

étapes de l'innovation participative#1 Idéation

Dans les étapes de l’innovation participative, tout commence par la génération d’idées. Il est donc essentiel de faciliter le processus d’idéation. C’est pourquoi il doit être accessible à chaque collaborateur, quelque soit son niveau hiérarchique. Un collaborateur du terrain doit autant pouvoir proposer une idée qu’un directeur. De plus, si l’innovation participative consiste à solutionner des irritants, il faut aider les collaborateurs à identifier les « cailloux dans leur chaussure ». Pour cela, vous pouvez réaliser des enquêtes et des sondages réguliers. Posez des questions qui permettent de révéler les difficultés rencontrées par vos collaborateurs.

Enfin, faites appel à l’intelligence collective pour stimuler la génération d’idées ! En effet, l’idéation peut être stimulée en groupe. Organisez des rituels qui aident à prendre du recul et qui stimulent la créativité. Par exemple, des sessions de peer-to-peer learning, des séances de Codev, des World Cafés, etc.

Téléchargez ici notre guide des 24 pratiques concrètes d’intelligence collective à mettre en place dès aujourd’hui dans votre organisation.

 

#2 Sélection

La sélection des idées est le second temps des étapes de l’innovation participative. Cette phase se prépare en amont de la phase d’idéation. En effet, en définissant à l’avance le comité de sélection des idées, les critères d’évaluation ainsi que le processus de sélection (modération arbitraire ? Notation ?), vous rendrez cette étape vraiment efficace.

Vous pouvez aussi impliquer les collaborateurs dans le processus de sélection. Ainsi, après une première modération par le comité dédié, faites appel à l’intelligence collective. Proposez aux collaborateurs de voter pour les idées qu’ils jugent les plus pertinentes, et faites ainsi ressortir les initiatives qui font l’unanimité. Ce sont ces initiatives qu’il faudra mettre en place en priorité.

 

#3 Implémentation

Parmi les étapes de l’innovation participative, l’implémentation est la phase de concrétisation. Pour réussir une démarche d’innovation participative, il faut en effet savoir basculer de la proposition d’idées à leur mise en place. Cette étape consiste donc d’abord à recueillir les idées les plus plébiscitées. Ensuite, il s’agit de prendre contact avec leurs auteurs pour organiser un plan d’implémentation. Enfin, pensez à rendre visible l’avancée des projets (prototyping, industrialisation). Car il est toujours satisfaisant de suivre le développement de projets que l’on a soutenus !

 

Comment mettre en place les étapes de l’innovation participative ?

Comment le CIF stimule l'innovation participative

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *