Partagez cet article !

Si vous faîtes une recherche Google avec les mots clés « formation » et « intelligence artificielle » associés, vous tomberez certainement sur des articles vous expliquant comment l’IA révolutionne la formation. L’objectif de cette révolution ? Permettre la création automatique de parcours de formation individuels et personnalisés, pour permettre à chaque collaborateur d’évoluer à son propre rythme et selon ses propres compétences. On ne dira pas le contraire, ce sont de très beaux jours que l’intelligence artificielle réserve donc à la formation. Pourtant, n’est-il pas indispensable dans un premier temps de renverser la relation AI-learning ? En d’autres termes, avant de mettre l’intelligence artificielle au service de la formation, et si l’on commençait par former à l’intelligence artificielle ?

 

L’intelligence artificielle : une notion effrayante

L’IA va-t-elle supprimer des emplois ? C’est la grande question que l’on peut lire dans les médias (par exemple dans l’Usine Nouvelle ou dans L’ADN). On y découvre notamment que plusieurs millions d’actifs verront leur emploi supprimé dans les années à venir. On y lit également que seulement 1,5% des emplois perdus à cause de l’intelligence artificielle seront remplacés par des emplois dédiés. Des chiffres difficiles à contester, certes, mais qui effraient plus que de mesure. D’autant plus que de nombreux fantasmes continuent d’exister autour de l’IA. Car l’intelligence artificielle est une notion encore nébuleuse. Si nous avons compris qu’il ne s’agit pas (encore) de se faire remplacer par des robots démoniaques à l’apparence humaine, nous ne comprenons pas pour autant forcément tout ce qu’implique cette révolution technologique. Quelle impact concret va-t-elle avoir sur mon métier ? Vais-je devoir acquérir de nouvelles compétences ? L’ignorance inquiète. Or, lorsque l’on ne maîtrise pas un concept, on se laisse plus facilement intimider par des chiffres et des pourcentages menaçants. Former à l’intelligence artificielle, c’est démystifier, briser les fantasmes, pour revenir à une réalité plus facile à manipuler. Et puis, rassurez-vous, selon Gartner l’IA va être créatrice d’emplois, à partir de 2020 !

Comment former à l’intelligence artificielle ?

Former à l’intelligence artificielle avant de l’utiliser pour imaginer de nouvelles formations, tel est donc probablement l’ordre logique des choses. Comment faire ? En mettant à disposition des collaborateurs des modules de formation en ligne et en présentiel. Ces modules les aideraient à décrypter ce qu’est l’intelligence artificielle, et l’impact qu’elle aura dans la société comme dans l’entreprise dans les prochaines années. Cette formation pourrait commencer par une définition de l’intelligence artificielle, et s’étendre jusqu’à ses applications métier. Il est indispensable de prévoir des niveaux pour permettre aux salariés de s’approprier progressivement le sujet. En outre, les parcours doivent être cadrés : pour ne pas être effrayante, la formation doit être accessible progressivement. En d’autres termes, ce n’est que lorsque l’on valide un niveau de formation que l’on doit pouvoir accéder aux niveaux supérieurs. Autrement, attention au syndrome de la « montagne-trop-grande-pour-être-surmontée » ! Au niveau des méthodes, vous avez carte blanche : gamification, reverse mentoring, social learning, etc. N’oubliez pas que certains collaborateurs ont sans doute beaucoup à apprendre aux autres sur le sujet !

Inspirez-vous de la Netexplo Academy !

Et si vous vous inspiriez d’un modèle qui a fait ses preuves ? Netexplo est un observatoire du digital ayant mis en place la Netexplo Academy dans des entreprises du CAC40 : des modules d’e-learning proposés aux entreprises pour permettre aux collaborateurs de décrypter le digital, d’en comprendre les tendances et d’en maîtriser les impacts sur le monde du travail. Bref, des parcours gamifiés sont prévus pour permettre aux salariés de mieux appréhender le digital pour mieux travailler avec. Les « passeports » se débloquent au fur et à mesure qu’ils progressent. Chacun est donc accompagné à son rythme, vers des sujets de plus en plus complexes. Et si l’on imaginait des parcours spécialement conçus pour décrypter l’intelligence artificielle ? Chez Beeshake, nous sommes prêts !

 

former à l'intelligence artificielle


Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *