Partagez cet article !

La formation est certainement l’un des plus grands challenges – voire l’enjeu principal – de la transformation des entreprises. Embarquer des équipes dans un processus de transformation nécessite de leur expliquer comment y parvenir, et de leur montrer ce qu’elles auront à y gagner : de nouvelles compétences, des perspectives d’évolutions… Et de les former. La bonne nouvelle, c’est que la formation, elle aussi, est en pleine transformation. Zoom sur le microlearning, cette méthode qui fait entrer l’e-learning simplement dans notre quotidien.

Le microlearning, c’est le fait de proposer des formations construites à partir de contenus courts et faciles à consommer, notamment sur mobile. Car le responsive design ne suffit plus. Nous passons en moyenne 2,3 heures par jour sur des applications mobiles. La formation doit savoir exploiter cette tendance, et enfin proposer des solutions mobile-friendly correspondant aux nouveaux usages des salariés.

Inspirées d’un article du site E-learning Industry, voici 4 raisons de repenser l’e-learning, afin de mettre en place un dispositif de microlearning dans votre entreprise.

Le microlearning s’insère partout

Quand on n’a qu’une minute par-ci par-là, on évite de commencer des choses que l’on n’aura pas le temps de finir…comme se lancer dans un cycle de formation aussi interminable qu’ennuyeux. Or le microlearning propose justement des modules courts qui s’insèrent facilement dans les petits temps de pause de la journée. Le plus ? Imaginez une version gamifiée pour donner envie à vos collaborateurs de passer ces temps de pause à se former.

Sélectionnez les points d’apprentissages essentiels et rendez-les interactifs

La conception d’un module de microlearning vous obligera à véritablement vous demander ce que vous souhaitez que les équipes retiennent. Une fois ces points identifiés, il vous sera d’autant plus simple d’imaginer un dispositif d’évaluation : le ou les points essentiels de la formation ont-ils été compris ? Imaginez des quiz, des défis entre collaborateurs, des mini-jeux… Plus vous créerez d’interactivité, plus vous conserverez l’attention des salariés, et aurez de chances qu’ils retiennent votre formation. Car plus on participe, plus on mémorise !

Tout ira plus vite !

Organiser une formation, c’est long. Cela demande d’entrer dans des processus de validation souvent très laborieux. Ainsi, si votre formation ou votre programme d’e-learning est conçu de manière monolithique, vous ne pourrez pas avancer tant que le bloc entier n’est pas validé. En découpant votre formation en morceaux vous pourrez avancer au fur et à mesure : chaque morceau sera publié lorsqu’il sera prêt, indépendamment des autres. Et vos collaborateurs pourront être formés au long cours dès qu’ils auront un moment de libre – plutôt qu’en une fois et durant des heures !

Le microlearning est nettement plus facile à mettre à jour

Votre organisation évolue au fil des mois et des années. Votre formation aussi. Certains détails plus ou moins cruciaux devront donc disparaître ou apparaître en fonction de changements internes, de nouvelles législations ou de l’univers concurrentiel de l’entreprise. Or, modifier un très grand module de formation peut s’avérer laborieux. En effet, le moindre changement est susceptible d’affecter l’ensemble du module, et donc, de demander une nouvelle phase de validation. Le temps que cette validation soit effective, de nouveaux éléments devront être changés… et ainsi de suite. Un dispositif de microlearning vous permet de ne retravailler que quelques contenus, sans toucher à l’ensemble du contenu de formation. Et, quand bien même vous devriez revoir l’ensemble de votre formation, vous pourrez toujours effectuer les mises à jour au fur et à mesure.

L’article d’E-learning Industry cite d’ailleurs un excellent exemple : imaginons une formation sur une gamme de produits. Une formation traditionnelle porterait sur toute la gamme. Ainsi, si un seul et même produit est modifié, l’ensemble de la formation devra tout de même être mise à jour. A l’inverse, avec approche microlearning, on pourra imaginer un morceau de formation par produit. Dès lors, si un changement n’affecte qu’un produit, il suffira de ne modifier que le segment le concernant, sans avoir à toucher les autres contenus de la formation.

 

Vous l’aurez compris, chez Beeshake, nous sommes des convaincus du microlearning

 

Beeshake : e-learning

 


Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *