Les entreprises de tous les horizons traversent des transformations à la fois économiques et stratégiques. Or, le succès d’une transformation dépend principalement de l’humain. C’est-à-dire des personnes qui vont piloter le management du changement, mais également des collaborateurs qui vont opérer le changement.

Réussir le management du changement nécessite donc d’engager les collaborateurs. Voici 4 piliers pour faciliter la réussite d’une transformation, notamment inspirés d’un article du site HT Technologist.

 

1- Communiquer sur le sens de la transformation

 

Pourquoi c’est essentiel

Il est nécessaire de s’assurer que tous vos collaborateurs comprennent l’intérêt économique de la transformation. Pour cela, vous devez acculturer et communiquer. En effet, le travail d’acculturation permet d’expliquer les fondamentaux de votre transformation à vos collaborateurs. La communication permet de diffuser les messages pour les maintenir engagés.

Lire aussi : L’acculturation, première étape de la transformation digitale en entreprise

Par ailleurs, pensez à mobiliser les managers de votre organisation dans ce processus. Ils sont proche du terrain, et doivent comprendre et être capables d’expliquer le sens de votre transformation.

 

3 actions concrètes que vous pouvez mener

  • Faites une séance de design thinking pour déterminer la ou les raison(s) d’être de votre transformation.
  • Imaginez un plan de contenus d’acculturation : des vidéos, des articles ou des infographies par exemple
  • Organiser des sessions de questions/réponses mensuelles avec vos managers 

 

Comment METRO réussit transformation

 

 

2- Comprendre le point de vue des collaborateurs

 

Pourquoi c’est essentiel

Lorsque vous lancez un plan de transformation, vous devez comprendre en quoi cela va affecter vos collaborateurs. Mais également, les bénéfices qu’ils vont en tirer. C’est pourquoi vous devez délivrer une communication la plus personnalisée possible, avec le plus d’empathie possible.

 

3 actions concrètes que vous pouvez mener

  • Faites un tableau avec les « points de douleurs » actuels de vos collaborateurs, et en face, ce que la transformation va pouvoir résoudre
  • Déterminez des thématiques de communication selon la nature des points de douleur identifiés
  • Déterminez des profils de collaborateurs et associez certaines thématiques à certains profils pour une communication plus personnalisée

 

3- Écouter les collaborateurs

 

Pourquoi c’est essentiel

Les collaborateurs sont en première ligne de la transformation. Il est donc indispensable d’écouter leur ressenti et de demander du feedback. Vous pourrez ainsi ajuster vos actions en vous adaptant aux besoins de vos collaborateurs. Par ailleurs, écouter vos collaborateurs, c’est aussi écouter leurs idées. En effet, ils ont peut-être de très bonnes idées d’améliorations ou d’innovations pour faire vivre votre transformation.

 

3 actions concrètes que vous pouvez mener

  • Mettre en place des enquêtes et des sondages réguliers
  • Organiser des sessions d’intelligence collective au cours desquelles vous sollicitez la créativité et les opinions de vos collaborateurs
  • Encourager vos collaborateurs à proposer des idées pour nourrir et faire vivre la transformation

 

Bannière 91% des collaborateurs souhaitent innovation participative

 

4- Mesurer vos actions pour piloter le management du changement

 

Pourquoi c’est essentiel

Mesurer c’est actions, c’est se donner l’opportunité de les optimiser. Ainsi, il est essentiel de mesurer l’impact de votre plan de transformation : les collaborateurs sont-ils réceptifs ? Ont-ils compris les piliers et les bénéfices de votre transformation ? Sont-ils engagés dans le changement ? La mesure qualitative est aussi importante que la mesure quantitative.

 

3 actions concrètes que vous pouvez mener

  • Diffusez des quiz pour vous assurer que le travail d’acculturation a été efficace
  • Mesurez l’attention que portent vos collaborateurs à votre communication : soyez attentifs au nombre de vues, au taux d’ouverture de vos newsletters, etc.
  • Mesurez l’engagement collaborateur : quelle proportion de vos collaborateurs est uniquement spectatrice du plan de transformation ? Et combien de collaborateurs sont au contraire engagés en réagissant, en répondant aux enquêtes, en proposant des idées, etc. ?

 

 

Comment embarquer ses collaborateurs dans la transformation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *