Beaucoup de leaders aimeraient que leurs collaborateurs prennent des initiatives et s’engagent davantage envers l’entreprise. Bref, qu’ils adoptent une attitude plus entrepreneurial. Si vous êtes dans ce cas de figure, posez-vous la question suivante : avez-vous posé les bases d’une culture de l’intrapreneuriat pour donner à vos collaborateurs un cadre propice à plus d’engagement ?

[LIRE AUSSI : Intrapreneuriat : définition, exemple et compétences]

Pour attirer les talents et maintenir leur engagement au service de votre organisation, il est essentiel d’adopter une vision à long terme et d’alimenter régulièrement votre culture de l’intrapreneuriat.

 

Les fondamentaux d’une culture de l’intrapreneuriat

La culture est essentielle quand il s’agit d’intrapreneuriat. En effet, les collaborateurs doivent se sentir dans un cadre propice et adapté à la prise d’initiatives et à la propositions d’idées. Or tant qu’on ne s’attaque pas à la culture, des projets et des intrapreneurs peuvent émerger, mais ils resteront des cas isolés.

En tant que leaders, voici comment vous pouvez instaurer une culture de l’intrapreneuriat :

  • Soyez inspirants, et exposez à vos collaborateurs un but à atteindre plutôt de leur donner des ordres.
  • Osez prendre des risques, pour les encourager à prendre des risques à leur tour.
  • Changez votre manière de recruter, et favorisez les soft skills plutôt que de vous attacher aux fiches de poste classiques.
  • Organisez sessions d’intelligence collective pour apprendre à vos collaborateurs comment résoudre les irritants en innovant.

[LIRE AUSSI : Se lancer dans l’innovation participative en partant des irritants]

 

Bannières 24 pratiques intelligence collective

 

Recruter des talents pour consolider votre culture intrapreneuriale

Votre organisation est peut-être déjà attractive. Les profils d’intrapreneurs préfèreront peut-être des startups plus cools que votre entreprise. Des environnement qui ont déjà mis en place une culture de l’intrapreneuriat et de l’innovation participative.

Voici comment améliorer votre approche du recrutement :

  • Intégrez aux fiches de postes vos ambitions en termes d’intrapreneuriat.
  • Retravaillez les options d’évolution à l’intérieur de votre organisation. En effet, vos nouveaux talents ne souhaitent pas nécessairement récupérer le job de leur manager. Ils veulent créer leur propre chemin.
  • Faites des intrapreneurs vos meilleurs ambassadeurs internes et externes.

 

Embarquer les managers dans la culture de l’intrapreneuriat

Le management est crucial quand il s’agit de mettre en place une culture plus intrapreneuriale. En effet, les managers peuvent être de merveilleux accélérateurs de l’intrapreneuriat… comme ils peuvent en être les pires détracteurs. Malheureusement, la plupart du temps, la culture managériale n’est vraiment adaptée à l’intrapreneuriat. Pourquoi ? Parce qu’elle n’encourage pas la créativité ni ne valorise le droit à l’erreur. Au contraire, la culture dominante actuellement donne la priorité à la stabilité, au contrôle et à la minimisation des risques.

[LIRE AUSSI : [TRIBUNE] Guide de survie pour innovateurs en entreprises hiérarchiques]

Voici ce sur quoi vous pouvez travailler pour faire des managers les ambassadeurs d’une culture de l’intrapreneuriat :

  • Faites la promotion d’une nouvelle forme de leadership.
  • Écrivez un Manifesto du leadership, ou a minima, réécrivez la définition du leadership dans votre organisation.
  • Mettez en place un véritable droit à l’erreur.

 

Comment le CIF stimule l'innovation participative

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *