Le cabinet Julhiet Sterwen et l’IFOP viennent de publier un état des lieux de la transformation digitale. En effet, le baromètre Digital Workplace 2018 est consacré au regard des collaborateurs et managers sur la transformation de leur organisation.

L’état des lieux de la transformation digitale

La transformation digitale y apparaît notamment comme la porte ouverte à de nouvelles compétences. En effet, 77% des managers pensent que le digital permet de développer de nouvelles compétences. Et en parlant de managers, leur rôle semble (enfin !) devenir clé aux yeux des salariés : devenus « coach », on attend désormais d’eux qu’ils accompagnent les collaborateurs dans leur montée en compétences.

Au-delà du « coaching managérial », les salariés attendent un accompagnement très complet. La conduite du changement manque toujours. Elle doit s’articuler autour des notions d’acculturation, de formation et donc de management. L’accompagnement du changement devra, en outre, être personnalisé, et intégrer les spécificités des métiers de chacun. Ce n’est qu’ainsi que l’on parviendra à une véritable transformation profonde.

Quant aux outils, ils restent « plus que jamais perçus comme marqueurs principaux de la transformation digitale ». Ils viennent donc naturellement compléter le besoin en accompagnement. Néanmoins, la qualité du réseau informatique reste considéré comme un frein à la transformation. Les collaborateurs sont donc conscients du besoin en outils pour accompagner la transformation et en percevoir les mouvements, mais ils semblent réclamer (à juste titre) une expérience à la hauteur de celles dont ils ont l’habitude au quotidien, hors de l’espace de travail.

Bref, entre nécessité des outils et forte demande d’accompagnement, la transformation digitale se vit comme une révolution à achever en entreprise. Les managers y joueront un rôle clé et devront sans doute bénéficier d’un accompagnement spécifique.

 

Découvrez l’état des lieux de la transformation digitale complet  ici !

Comment embarquer ses collaborateurs dans la transformation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *