Partagez cet article !

Elon Musk est un patron et un manager controversé. Dénoncé pour les mauvaises conditions de travail dans ses usines, et pour la pression mise sur ses collaborateurs, le patron de Tesla a pourtant rédigé une lettre ouverte qui devrait inspirer les entreprises en situation de transformation organisationnelle. En effet, son message promeut l’ouverture du management, la (vraie) communication interne et la fin des silos, au profit d’une entreprise plus agile et performante. Peu importe le personnage, le message tient la route. C’est pourquoi nous vous proposons de lire (régulièrement) cette lettre d’Elon Musk sur le management :

 

lettre d'Elon Musk sur le management

 

« Il y a deux écoles de pensées concernant la manière dont l’information devrait circuler dans les entreprises. La plus répandue, et de loin, est celle d’une chaîne hiérarchique, ce qui signifie que vous faites toujours transiter la communication par votre manager. Le problème de cette approche est qu’elle accroît le pouvoir du manager, mais ne sert pas les intérêts de l’entreprise.

Au lieu de résoudre un problème rapidement en permettant à un individu dans un département de parler à quelqu’un dans un autre département pour prendre la bonne décision, les employés sont obligés de parler à leur manager, qui parle au manager de l’autre département, qui parle à quelqu’un de son équipe. C’est incroyablement stupide. Désormais, tous les managers qui permettent cette pratique ou l’encouragent devront se trouver une autre entreprise pour travailler. Je ne plaisante pas.

Tout le monde chez Tesla peut et devrait parler/envoyer un email à n’importe qui s’il estime que c’est la meilleure manière de résoudre un problème dans l’intérêt de toute l’entreprise. Vous pouvez parler au manager de votre manager sans permission, vous pouvez parler directement au VP d’un autre département, vous pouvez me parler, vous pouvez parler à n’importe qui sans la permission de n’importe qui d’autre. Vous devriez même vous estimer obligé de faire cela jusqu’à ce que le problème soit résolu. L’idée ici n’est pas d’encourager les conversations de couloir, mais plutôt de nous assurer que nous travaillons vite et bien. Nous ne pouvons évidemment pas concurrencer les grands constructeurs automobiles par la taille, donc nous devons le faire avec notre intelligence et notre agilité.

Dernier point, les managers devraient travailler dur pour s’assurer qu’ils ne créent pas de silos susceptibles de produire une mentalité de ‘nous contre les autres’ ou empêcheraient la communication de quelque manière que ce soit. C’est malheureusement une tendance naturelle qui doit être activement combattue. Comment pourrait-il être utile aux différents départements de Tesla de dresser des barrières entre eux ou de voir leur succès comme une affaire relative et non collective ? Nous sommes tous dans le même bateau. Efforcez-vous toujours de travailler pour le bien de l’entreprise et jamais de votre département.

Merci,

Elon. »

lettre d'Elon Musk sur le management


Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *