Partagez cet article !

[ARTICLE MIS À JOUR] L’innovation collaborative est une méthode pour booster dans le même temps la croissance des entreprises et l’engagement des collaborateurs. Elle repose sur une conviction : c’est en mobilisant l’intelligence collective des collaborateurs que les solutions les plus originales et performantes sont proposées. Autrement dit, le terrain contribue à rendre votre entreprise plus performante. Mais comment la mettre en place ? La clé, c’est le management des idées.

Innovation collaborative : qu’est ce que c’est ?

L’innovation collaborative consiste à élargir le champ des parties prenantes de l’innovation. En d’autres termes, l’innovation ne dépend plus uniquement d’un département R&D. Elle est capable de surgir n’importe où dans l’entreprise, grâce aux collaborateurs où à diverses parties prenantes. Dans ce cas, l’enjeu est de structurer l’innovation collaborative, de lui donner un cadre, afin que les projets et idées émergent dans les meilleures conditions.

L’innovation collaborative peut donc être interne comme externe :

  • En interne, elle repose sur les idées et les initiatives des collaborateurs. Elle casse les silos traditionnels de l’entreprise, organisée en services qui ne communiquent pas vraiment entre eux.
  • En externe, elle s’appuie sur des points de vue extérieurs à l’entreprise et sur des partenaires.

 

Les avantages de l’innovation collaborative

L’innovation collaborative présente une multitude d’avantages pour votre entreprise :

  • Développer des synergies créatrices entre les différentes parties prenantes
  • Valoriser la créativité des collaborateurs en leur montrant à quel point ils peuvent avoir un impact sur la destinée de leur entreprise
  • Faire participer les collaborateurs aux projets chers à l’entreprise et ne les limite plus seulement à leurs seuls domaines de compétences identifiés lors du recrutement
  • Sensibiliser tous les collaborateurs à ce qu’est l’innovation entraînant un véritable changement de mentalité, composante essentielle et incontournable de la transition digitale tant espérée par les dirigeants
  • Faire émerger de nouveaux talents et de nouvelles compétences, voire permet de découvrir de nouveaux moteurs et des leaders internes inattendus
  • Stimuler la collaboration transversale en faisant se rencontrer les compétences, les parcours et les personnalités

 

L’enjeu : le management des idées

Comme indiqué ci-dessus, l’innovation collaborative nécessite un cadre. En effet, pour faire émerger les idées dans les meilleures conditions possibles, l’innovation collaborative demande une méthode. Mais comment savoir quelle est la bonne méthode à employer ? Commencez par vous renseigner sur les méthodes de crowdfunding : des sites comme KissKissBankBank font précisément de l’innovation collaborative ! En effet, ils permettent à chacun de proposer des idées, qui pourront émerger grâce au soutien de la communauté.

3 phases existent dans le management des idées :

1- La phase de proposition d’idées

Vous devez donnez à vos collaborateurs un cadre qui leur permettra de proposer leurs idées.

2- Le traitement des idées

Toutes les idées proposées par les collaborateurs ne doivent pas être publiées sans une phase de modération. Ainsi, une fois que les idées sont proposées par les collaborateurs, il vous faut les qualifier. Autrement dit, les classer, les évaluer et les noter. Nous vous recommandons de réunir un « comité d’innovation » (composé par les membres de votre choix) qui fera ce travail de modération. Chaque membre du comité d’innovation va qualifier et évaluer les idées, jusqu’à l’obtention d’une moyenne qui décidera si le projet mérite d’être publié, ou non.

3- L’émergence des projets

Une fois que le comité d’innovation juge qu’une idée mérite d’émerger, celle-ci peut être publiée. Dès lors, comme sur KissKissBankBank, elle sera soumise au vote et au soutien de l’ensemble des collaborateurs. Ce sont eux qui détermineront s’ils veulent voir le projet émerger ou non.

 

Que faire des idées non retenues ?

Certaines idées ne passeront pas l’étape du traitement des idées, c’est normal. Néanmoins, donnez toujours une explication lorsque vous ne retenez pas une idée. Le collaborateur doit-il retravailler son projet ? Celui-ci n’est-il pas en phase avec les objectifs actuels de l’entreprise ? Bref, donnez des raisons. Car si l’objectif de l’innovation collaborative est de motiver les collaborateurs à s’engager pour l’entreprise, il serait dommage de les vexer, et de générer l’effet inverse.

 

Vous souhaitez mettre en place un management des idées dans votre entreprise ?

Beeshake a développé un Idea Management Workflow, c’est à dire un système de management des idées pour vous permettre de mettre en place une culture de l’innovation collaborative facilement dans votre entreprise.

Contacter Beeshake


Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *