Partagez cet article !

Ce n’est plus une surprise : les entreprises doivent être innovantes pour rester concurrentielles sur leurs différents marché. Sauf que l’innovation aujourd’hui n’est plus ce qu’elle était hier. En effet, si elle reposait hier sur un département spécifique, à savoir la R&D, l’innovation est aujourd’hui l’affaire de tous. Autrement dit, l’innovation doit être collaborative. Mais comment stimuler une culture de l’innovation collaborative dans votre entreprise ? Un article du Seattle Times expose les 3 piliers de l’innovation collaborative

1- Utiliser un outil pour aider vos collaborateurs à faire naître l’innovation

Les bonnes idées peuvent venir de n’importe où dans votre entreprise ! Mais les innovateurs en devenir ont souvent besoin qu’on les aide à exprimer et à cadrer leurs idées. Le premier pilier de l’innovation collaborative consiste à leur offrir un cadre pour répondre aux questions suivantes :

Quel est votre objectif ? Et ce, sans aucun jargon ! Comment cela est-il fait actuellement, et quelles sont les limites, ou les difficultés liées aux pratiques actuelles ? Qu’apportez-vous de nouveau ? Pourquoi pensez-vous que votre idée est bonne ? Quelle différence allez-vous apporter par rapport au présent ? Quels sont les risques ? Combien cela va-t-il coûter ? Combien de temps cela va-t-il prendre ? Quelles sont les étapes ? Comment mesurer le succès ?

 

2- Traitez les nouvelles idées en continu

Vous ne pouvez pas vous permettre de vous pencher sur les innovations proposées seulement une ou deux fois par an. Une culture de l’innovation collaborative est avant tout une culture de l’innovation continue. Ainsi, votre comité innovation doit vérifier et traiter en permanence les idées proposées, pour les mettre en lumière – ou les archiver, si nécessaire. L’objectif : ne laisser passer aucune bonne idée, et donner un maximum de chances à ces bonnes idées d’émerger.

 

3- Identifiez et supprimez (progressivement) les barrières

Dans la plupart des entreprises, les leaders décident quels projets doivent émerger, ou non. Mais dans les organisations agiles, les rôles sont inversés, du moins philosophiquement. Les leaders doivent au contraire se mettre au service des collaborateurs-innovateurs, pour leur permettre de faire aboutir leurs idées. Ils suppriment les obstacles aux projets prometteurs et débloquent les ressources nécessaires à leur aboutissement.

 

Vous souhaitez mettre en place les 3 piliers de l’innovation collaborative dans votre organisation ?

Contacter Beeshake


Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *