Les compétences évoluent, et à mesure que la transformation digitale avance, la guerre des talents fait rage. Pour la gagner, la transformation des compétences sera la clé. En effet, il ne suffit plus de recruter des talents ayant telle ou telle compétence. Ce qui compte, c’est l’agilité, l’adaptabilité et l’engagement des collaborateurs. Il est donc indispensable de leur donner l’opportunité de faire évoluer leurs métiers, pour regagner en valeur ajoutée. Un article de IT Pro Portal explique que les collaborateurs doivent avoir accès à une formation digitale, souple et continue. De cette manière, votre entreprise devient une entreprise apprenante, vous préparez vos collaborateurs aux métiers de demain, et vous encouragez l’innovation dans votre entreprise !

[LIRE AUSSI : Le digital au service de l’entreprise apprenante]

[LIRE AUSSI : Comment mettre en place une culture d’entreprise apprenante ?]

 

Pourquoi la transformation digitale est une transformation des compétences

La transformation digitale fait émerger des enjeux autour de la robotique et de l’intelligence artificielle qui bouleversent nos métiers. En effet, la robotique va prendre en charge un certain nombre de tâches automatisables. Les collaborateurs ont donc besoin d’être réassurés de leur valeur ajoutée dans l’entreprise. La transformation des compétences permet cette réassurance. Mais elle doit être souple : il s’agit moins d’emmener les collaborateurs vers de nouvelles compétences bien précises que de les rendre plus agiles, plus apprenants. Selon un rapport publié par Dell, 85% des métiers qui existeront en 2030 n’ont pas encore été inventés. On ne sait donc pas exactement où l’on va !

La transformation des compétences ne va pas se faire toute seule. Il appartient aux leaders de préparer le terrain vers plus d’agilité. Les clés pour préparer ce terrain ? La formation continue, le partage de bonnes pratiques entre collaborateurs (peer-to-peer learning), mais aussi la mise en place d’outils de feedback et d’innovation collaborative. Car s’ils apprennent en continu et les uns des autres, s’ils donnent leur feedback et s’ils proposent des idées, les collaborateurs retrouvent bien leur valeur ajoutée dans l’entreprise.

 

Transformation des compétences : culture et technologie

Pour arriver à la transformation des compétences, il est indispensable de mettre en place les bons outils, c’est-à-dire ceux qui vont encourager un changement de culture. Chaque collaborateur doit avoir accès à des outils d’apprentissage modernes, intuitifs et bien conçus. Les contenus de formation proposés doivent également être personnalisés, car chaque collaborateur a des besoins et des modes d’apprentissage différents. Enfin, votre outil doit gérer l’intelligence collective. Car un apprentissage pertinent à l’ère de la transformation digitale est à la fois descendant et en peer-to-peer.

Attention, pour transformer une culture, un apprentissage moderne et collaboratif est nécessaire, mais pas suffisant. Il convient de donner du sens à la culture apprenante. Et le sens de l’entreprise apprenante, c’est l’innovation. Tous les collaborateurs doivent être conscients du fait que l’apprentissage continu est mis en place pour permettre l’évolution des compétences et la libération des idées.

[LIRE AUSSI : L’innovation, l’objectif de la transformation digitale de l’entreprise]

 

Comment embarquer ses collaborateurs dans la transformation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *