Pour réussir l’innovation collaborative dans votre organisation, vous devez préparer certaines étapes. Depuis la préparation du dispositif, jusqu’à son animation et au suivi des projets, il est essentiel de prendre en compte certains facteurs clés de succès.

 

Pourquoi l’innovation collaborative est-elle devenue incontournable ?

La culture de l’innovation collaborative a fait ses preuves. Dans un paysage concurrentiel de plus en plus compétitif, il est essentiel pour les entreprises d’innover rapidement et efficacement. Or les collaborateurs du terrain, confrontés à divers irritants, sont les mieux placés pour y trouver des solutions. Il est donc essentiel de leur donner une voix.

 

Réussir l’étape d’idéation pour réussir l’innovation collaborative

Déterminez et diffusez un cadre

Réussir l’innovation collaborative en entreprise commence par réussir l’étape d’idéation. Mais avant toute chose, il vous faut déterminer le cadre du dispositif. Vous devez notamment :

  • Déterminer la temporalité dans laquelle vous souhaitez inscrire l’innovation collaborative : si vous souhaitez organiser des challenges d’innovation ponctuels, ou si vous souhaitez faire vivre l’innovation tout au long de l’année.
  • Définir les thématiques prioritaires sur lesquelles vous souhaitez que vos collaborateurs donnent des idées.
  • Prévoir des guidelines et des tutoriels qui expliquent à vos collaborateurs ce qu’ils peuvent ou ne peuvent pas faire, ce qu’ils doivent ou ne doivent pas faire.
  • Identifier les acteurs de l’innovation participative dans votre entreprise, et notamment les membres du comité de sélection des idées.
  • Préparer l’après très en amont : une fois une idée retenue, que se passe-t-il pour elle ? Bénéficie-t-elle d’une somme d’argent pour être développée ? Ou d’un accompagnement spécifique ? Les porteurs du projet pourront-ils allouer du temps à son développement ?

Les collaborateurs doivent ensuite prendre connaissance du cadre que vous avez défini. Pour cela, diffusez des articles, des tutoriels en vidéo, et tous les contenus que vous souhaitez. Vos collaborateurs se sentiront alors en sécurité et en confiance pour proposer leurs idées.

 

Animez l’idéation

Une fois que vous avez diffusé le cadre de confiance auprès de vos collaborateurs, l’idéation peut commencer. Justement, vous pouvez aider vos collaborateurs à avoir des idées ! En effet, vous pouvez animer l’idéation, et ce de plusieurs manières :

  • En proposant vous-mêmes les premières idées (ou en demandant à des complices et ambassadeurs de le faire). Car les premières idées ont généralement des difficultés à émerger. Mais une fois cette étape passée, les collaborateurs osent davantage proposer et l’émulation peut se mettre en place.
  • En suivant l’activité de votre plateforme d’innovation participative. Repérez les projets proposés. Lorsqu’une nouvelle initiative est publiée, n’hésitez pas à interpeller ceux qu’elle pourrait intéresser. Relancez les conversations, et générez un maximum d’interactions !
  • En publiant des sondages pour stimuler la participation de tous les collaborateurs. Le sondage est un super format, parce qu’il est très facile de le créer, comme d’y participer.

 

Bannière 91% des collaborateurs souhaitent innovation participative

 

Sélectionner et suivre les projets

Sélectionnez collectivement les meilleures idées

Nous vous avons conseillé ci-dessus d’identifier et de réunir un comité de sélection pour choisir les idées qui doivent être développées. Ce comité de sélection est essentiel, car il garantit qu’aucune bonne idée ne soit laissée de côté.

Néanmoins, l’idéal est d’impliquer aussi l’ensemble des collaborateurs dans la sélection des meilleures idées. Pour cela, nous vous conseillons de mettre en place un système de vote. Ensuite, à vous de déterminer la valeur de ce vote. Est-ce une indication pour le comité de sélection ? Donne-t-il lieu à un « prix du jury » ? Le vote permet-il de shortlister les projets ? Vous pouvez déterminer le niveau de co-construction, tant que vous communiquez clairement sur les modalités du processus de sélection des idées.

 

Suivez les projets, même après l’idéation

L’idéation est une étape clé, mais réussir l’innovation collaborative ne dépend pas uniquement de cette seule étape. La sélection et le suivi des projets sont des moments essentiels. C’est pourquoi nous vous avons conseillé au début de cet article de définir en amont les étapes de développement des projets.

Par ailleurs, pensez à communiquer sur le développement des projets sélectionnés. Car lorsqu’une idée est retenue pour être développée, les collaborateurs ayant pris le temps de la soutenir (par exemple en votant) auront certainement envie de suivre son avancée ! Créez une newsletter trimestrielle dédiée aux projets issus de l’innovation collaborative, et donnez-en des nouvelles.

 

3 facteurs clés de succès pour réussir l’innovation collaborative

La stimulation de l’idéation et de l’intelligence collective

Pour réussir l’innovation collaborative, il faut stimuler vos collaborateurs. Commencez par diffuser régulièrement des contenus inspirants qui boostent la créativité. De cette manière, vous renforcerez votre dispositif d’animation.

[LIRE AUSSI : 3 conférences TED pour réinventer l’entreprise]

[LIRE AUSSI : 3 vidéos inspirantes sur le collectif (à visionner en temps de crise)]

Une autre bonne pratique consiste à organiser des temps forts pour stimuler la créativité. Invitez des conférenciers, des sociologues, des coachs… Organisez des retours d’expérience qui feront réfléchir vos collaborateurs, et leur donneront envie de passer à l’action.

Enfin, stimulez l’intelligence collective ! Organisez des ateliers d’idéation pour aider les idées à émerger. En petits groupes, en présentiel ou à distance, vous aiderez vos collaborateurs à libérer collectivement leur créativité et leurs idées.

 

Bannières 24 pratiques intelligence collective

 

La reconnaissance

Selon votre culture d’entreprise, vos collaborateurs peuvent être très sensibles à la reconnaissance. Cette reconnaissance peut ainsi prendre 2 formes :

  • La reconnaissance de la contribution de chacun. Attention simplement à ne pas valoriser systématiquement les mêmes personnes. Veillez à reconnaître la moindre contribution afin de valoriser tous les participants, même les plus timides. Pour cela, diffusez par exemple des interviews ou des photoquotes des contributeurs.
  • La reconnaissance des meilleures idées. À vous de décider les récompenses que vous accorderez, et les conditions de cette reconnaissance.

 

La mesure

Réussir l’innovation collaborative, c’est bien, mais quand peut-on parler de réussite ? Fixez-vous des objectifs chiffrés :

  • Combien de projets voulez-vous voir émerger ?
  • Sur quelle période ?
  • Combien de projets souhaite-t-on développer chaque année ?
  • Pour quel budget ?

En gardant un oeil sur les résultats, vous pourrez voir si l’opération est bel et bien réussie !

 

Comment le CIF stimule l'innovation participative

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *